• local_phone Infoline

    +241 01 76 48 48

Vous êtes ici :
A travers le programme «Service universel des communications électroniques en République gabonaise», le gouvernement a entrepris la construction d’infrastructures pilotes dans 2 700 villages.  Cette initiative fait suite à la réalisation d’une étude conduite par l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep), qui a révélé que 85% de la population établie sur 25% du territoire, bénéficient de la couverture des services de télécommunications. La société Radatel, présélectionnée dans le cadre de cet appel d’offres, a réalisé le premier site pilote dans le village d’Ongam, situé à 32 km après la commune de Ntoum (province de l’Estuaire), sur l’axe Ntoum-Cocobeach.   La solution technique proposée par l’opérateur permettra aux populations locales d’accéder aux services de télécommunications identiques à ceux des zones urbaines, notamment le téléphone, Internet, la monnaie électronique, etc.

Résultats positifs pour le premier semestre de 2017 du Group Rougier
Compte de résultat consolidé

La filiale internationale Rougier Afrique a généré 61,1 millions d'euros de chiffre d'affaires, en baisse de 4% par rapport au premier semestre 2016. Cette variation reflète principalement la volatilité de la demande sur plusieurs marchés internationaux et les délais d'expédition dans le port de Douala au Cameroun. Plus précisément, ces éléments ont eu un impact négatif sur les marges opérationnelles au Cameroun et au Congo, tandis que l'EBIT au Gabon a continué à reprendre, bénéficiant du bon niveau de production forestière, des améliorations de la productivité de la scierie et du lancement du contrat avec GSEZ (Zone économique spéciale du Gabon). Pour 2018 en revanche, le bureau d'études s'attend à ce que le chiffre d'affaires de Rougier renoue avec une meilleure dynamique, qui devrait s'accompagner d'une amélioration de la marge brute du groupe et de sa rentabilité opérationnelle.